entrepôt

entrepôt

entrepôt [ ɑ̃trəpo ] n. m.
• 1690 « port, magasin », d'apr. dépôt; entrepos « action d'entreposer » v. 1600; interpost 1497; de entreposer
1 Bâtiment, emplacement servant d'abri, de lieu de dépôt pour les marchandises. dock, hangar, magasin; fondouk. Marchandises en entrepôt. Conservation et stockage dans un entrepôt. « les sépultures sont serrées comme des caisses dans un entrepôt » (Duhamel). Dr. Lieu où sont stockées des marchandises en suspension de droits et de taxes, en attente de leur réexportation. Entrepôt d'importation, d'exportation. Entrepôt public (ou réel),géré et surveillé par l'administration des Douanes. Entrepôt privé (ou fictif),où l'entrée de marchandises nécessite la présentation d'une déclaration cautionnée.
2Par ext. Port, ville, pays où sont déposées les marchandises pour être réexportées. Milan « est l'entrepôt des cocons et le marché de la soie » (Suarès).
3Dr. Régime douanier permettant de stocker des marchandises étrangères en suspension de droits et de taxes.

entrepôt nom masculin (de entreposer, avec l'influence de dépôt) Lieu, bâtiment, hangar, dock, etc., où sont déposées des marchandises pour un temps limité. Place de commerce, port où les marchandises sont déposées jusqu'à ce qu'on les dirige vers leur destination. (On dit aussi ville d'entrepôt.) ● entrepôt (citations) nom masculin (de entreposer, avec l'influence de dépôt) Michel Butor Mons-en-Barœul 1926 Toute tête est un entrepôt, où dorment des statues de dieux et de démons de toute taille et de tout âge, dont l'inventaire n'est jamais dressé. Passage de Milan Éditions de Minuitentrepôt (expressions) nom masculin (de entreposer, avec l'influence de dépôt) Commissionnaire d'entrepôt, facteur qui, dans les entrepôts, reçoit les marchandises et les expédie à destination. Entrepôt de douane, dans une gare frontière, un port, bâtiment où sont entreposées les marchandises soumises à l'examen, au contrôle ou au paiement des droits de douane.

entrepôt
n. m. Lieu, bâtiment où l'on dépose des marchandises.
|| Spécial. Magasin public où des marchandises importées peuvent être déposées sans avoir à acquitter des droits de douane (perçus seulement lors de l'introduction de ces marchandises sur le marché intérieur).

⇒ENTREPÔT, subst. masc.
A.— 1. Lieu, bâtiment où l'on stocke et conserve des produits entre deux opérations de commercialisation :
1. Les cimetières de voitures multiplient les problèmes posés par les entrepôts de ferrailleurs.
BELORGEY, Le Gouvernement et l'admin. de la France, 1967, p. 382.
Vx. [Exprimant l'activité] Lieu d'entrepôt (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 208). Un commerce d'entrepôt (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 830).
2. P. ext. Ville, port où sont stockées des marchandises avant leur réexpédition ou leur exportation :
2. Le Havre est un marché de produits plus délicats et un port de voyageurs. Il doit sa prospérité à la volonté des hommes plus encore qu'à ses avantages naturels, d'ailleurs fort appréciables. Il est le grand entrepôt des cotons, des cafés, du cacao, du poivre, du caoutchouc, des bois exotiques; ...
ALBITRECCIA, Ce qu'il faut connaître des grands moyens de transp., 1931, p. 129.
3. Londres, pourtant dépassée par l'agglomération urbaine de New York, n'avait pas abdiqué sa prétention de rester le premier entrepôt du commerce du monde.
BRUNHES, La Géogr. humaine, 1942, p. 226.
3. Vx. Magasin où l'on vend quelque marchandise pour le compte de l'État. Les députés à entrepôts de tabac (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1835, p. 53).
B.— Lieu, bâtiment où l'on dépose quelque chose :
4. ... Granite-House devint aussi un entrepôt général renfermant les approvisionnements, les munitions, les outils et ustensiles de rechange, en un mot tout le matériel de la colonie.
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 464.
C.— Au fig. Dans ce quartier perdu où l'on dirait que l'humanité parisienne a placé l'entrepôt de toutes les infamies et de toutes les misères (JANIN, Âne mort, 1829, p. 197). Le foie, qui est un véritable entrepôt métabolique (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 648).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718-1932. Cf. entre-. Étymol. et Hist. 1497, 6 janv. mettre par maniere d'interpost « déposer provisoirement (du sel) » (Ord., XXI, 14 ds GDF. Compl.); 1600 entrepos « fait de déposer des denrées » (O. DE SERRES, VI, 26 ds DG); 1690 entrepost « lieu de dépôt, réserve de marchandises » (FUR.). Subst. verbal de entreposer avec infl. de dépôt. Fréq. abs. littér. :227. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 343, b) 182; XXe s. : a) 197, b) 455.

entrepôt [ɑ̃tʀəpo] n. m.
ÉTYM. 1690, entrepost « port, magasin », d'après dépôt; entrepos « action d'entreposer », v. 1600; interpost, 1497; de entreposer.
1 Bâtiment, emplacement servant d'abri, de lieu de dépôt pour des marchandises. Dock, étape (vx), magasin. || Gardien d'un entrepôt. Entreposeur. || Conservation, stockage dans un entrepôt. Entreposage. || Cet exportateur a des marchandises en entrepôt, dans les entrepôts. Entrepositaire. || Marchandises placées en entrepôt, entreposées.Un grand, un vieil entrepôt désaffecté. Hangar. || Aller, errer du côté des entrepôts et des docks.Spécialt, dr. Lieu où sont déposées provisoirement les marchandises pour lesquelles les droits de douane ne sont pas acquittés, en attendant leur réexportation ou le paiement des droits d'entrée. || Les entrepôts d'un port. || Les magasins généraux sont presque tous assimilés à des entrepôts. || Entrepôt réel, appartenant à l'administration des Douanes (on l'appelle aussi entrepôt public).Entrepôt spécial : entrepôt réel spécialement affecté à certaines marchandises (produits dangereux : entrepôt des huiles, des essences; produits périssables : entrepôt frigorifique…).Entrepôt fictif, constitué dans les magasins de certains commerçants, sous la garantie d'une commission cautionnée. || Entrepôt des vins.
1 (…) un petit pentagone de terre où les sépultures sont serrées comme des caisses dans un entrepôt.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, I, p. 7.
2 (…) les usines et les entrepôts dégorgèrent, en effet, des centaines de cadavres de rats.
Camus, la Peste, p. 25.
Par extension :
2.1 (…) Granite-house devint ainsi un entrepôt général renfermant les approvisionnements, les munitions, les outils et ustensiles de rechange, en un mot tout le matériel de la colonie.
J. Verne, l'île mystérieuse, t. II, p. 661.
Par métaphore ou fig. || « L'entrepôt de toutes les infamies et de toutes les misères » (J. Janin, in T. L. F.).
2 Par ext. Port, ville, pays où sont déposées des marchandises pour être réexportées.
3 Selon son dessein (du tsar Pierre le Grand), tout doit aboutir à Pétersbourg, qui par sa situation serait un entrepôt du monde (…)
Fontenelle, le Czar Pierre, in Littré.
4 (…) Carthagène, magasin et entrepôt des trésors que l'Espagne tire du Mexique.
Voltaire, le Siècle de Louis XIV, XVI.
5 Milan (…) ce n'est pas sans raison, j'imagine, qu'elle est l'entrepôt des cocons et le marché de la soie.
André Suarès, Voyage du condottiere, V, p. 38.
3 Dr. Régime d'application des droits de douane en vertu duquel les marchandises étrangères destinées à être réexportées sont réputées n'avoir pas pénétré sur le territoire du pays considéré et sont exonérées des droits. Douane (régimes suspensifs du paiement des droits de douane).
4 (Dans l'expr. : d'entrepôt). Rare ou vx. Action d'entreposer. || Commerce, lieu d'entrepôt.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Entrepot — Entrepôt Un entrepôt est un bâtiment logistique destiné au stockage de biens en vu de leur expédition vers un client (interne ou externe à l entreprise). Il peut être détenu et géré en propre par l entreprise ou faire l objet d une sous traitance …   Wikipédia en Français

  • Entrepot — (franz., spr. angtr po), Warenniederlage, Lagerhaus, Zollniederlage (s. d.); Entrepôt réel, öffentliche, Entrepôt fictif, private Niederlage. Von einem Entrepôt irrégulier spricht man, wenn Waren, die in Frankreich nicht eingeführt werden dürfen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Entrepot G — Entrepôt G L entrepôt G L Entrepôt G construit en 1903 est situé sur la Dessauer Ufer dans le quartier de Hambourg Kleiner Grasbrook, dans le port franc sur le port fuvial Saale …   Wikipédia en Français

  • entrepôt — ENTREPÔT. s. m. C est un lieu où l ou met en dépôt des marchandises que l on veut porter ailleurs. C est un bon entrepôt. Un lieu d entrepôt. Une Ville d entrepôt. Entrepôt de tabac …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entrepot — en‧tre‧pot [ˈɒntrəpəʊ ǁ ˈɑːntrəpoʊ] noun [countable] TRANSPORT a port through which goods pass before going somewhere else: • London grew faster than all other ports as a point of transit for English exports and so became a major entrepot of… …   Financial and business terms

  • Entrepot — en tre*pot , ||Entrepot En tre*p[^o]t , n. [F.] 1. A warehouse; a magazine for depositing goods, stores, etc. [1913 Webster] 2. a port where merchandise can be imported and re exported with paying import duties; a mart or place where merchandise… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • entrepot — en tre*pot , ||Entrepot En tre*p[^o]t , n. [F.] 1. A warehouse; a magazine for depositing goods, stores, etc. [1913 Webster] 2. a port where merchandise can be imported and re exported with paying import duties; a mart or place where merchandise… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • entrepot — warehouse, 1758, from Fr. entrepôt (16c.), from L. interpositum that which is placed between, neut. pp. of interponere (see INTERPOSITION (Cf. interposition)) …   Etymology dictionary

  • Entrepot — (fr., spr. Angl rpoh), 1) Waarenlager, Speicher; 2) Niederlageort für unversteuerte Waaren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Entrepot — (frz., spr. angtr poh), Niederlage von Waren, bes. eine solche, worin diese vorläufig unverzollt unter amtlichem Verschluß lagern, und woraus die unverkauften unverzollt wieder ausgeführt werden können …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”